"15/06/2014" Catalunya, Moto3, course : Alex Marquez copie son grand frère, Enea Bastianini explose !

"15/06/2014" Catalunya, Moto3, course : Alex Marquez copie son grand frère, Enea Bastianini explose !

 Marc Seriau

Les orages annoncés ayant eu la bonne idée d’être en avance et de se produire en nocturne, c’est sur une piste quasi sèche à 36 degrés, et dans une atmosphère moins étouffante que la veille (24 degrés) que se déroule finalement la course des Moto3.

Dans les incongruités de la grille, on note la présence du très jeune Enea Bastianini en première ligne ainsi que celle de Brad Binder sur la seconde, alors qu’à l’opposé, Jack Miller et Romano Fenati ne partent qu’en 9ème et 16ème positions.

Au départ, Alex Marquez conserve de peu le commandement au premier virage puis commence à creuser un petit trou de quelques longueurs. Derrière, c’est la foire d’empoigne entre huit pilotes qui dirigent le peloton.
Après un tour, Romano Fenati est déjà revenu en 5ème position, dans un groupe de chasse emmené par Efren Vasquez puis Alex Rins.
Malheureusement, ce dernier doit alors abandonner sur rupture de tringlerie de sélecteur.

Un groupe de neuf pilotes (Fenati, Vasquez, Bastianini, Ajo, Miller, Vinales, Bagnaia, Binder et Mc Phee), en chasse derrière Alex Marquez, se détachent alors du peloton attardé dans lequel on note Alexis Masbou et Miguel Oliveira.

Au tiers de la course, Alex Marquez a déjà porté son avance à 3 secondes sur Romano Fenati qui essaie de s’extraire du groupe de chasse.

A la mi-course, la situation semble figée et on se prépare à attendre la fin de la course pour voir quelques attaques viriles, mais seulement pour les places d’honneur.

Les hostilités commencent à trois tours du drapeau à damiers et l’on note que, dans ce domaine, Enea Bastianini, pourtant le plus jeune pilote du plateau des titulaires, n’a vraiment pas froid aux yeux puisqu’il se bat sans aucun complexe contre Efren Vasquez et Romano Fenati.

Dans le dernier tour, Niklas Ajo fait un tour et un rattrapage spectaculaire dans l’herbe, et Jack Miller une superbe remontée, mais c'est bien Enea Bastianini, le pilote de Fausto Gresini, qui sort vainqueur de la lutte acharnée pour la seconde place, à trois secondes d’Alex Marquez; après sa prestation au Mugello, il va falloir s’intéresser de beaucoup plus près à cette relève italienne…

Alex Marquez apporte la première victoire à Honda depuis celles de Maverick Vinales en 2012.

Alexis Masbou termine 11ème, Livio Loi 24ème et Jules Danilo 27ème.