"31/08/2014" Moto2, Silverstone, course : Rabat au panache ! Zarco quatrième

"31/08/2014" Moto2, Silverstone, course : Rabat au panache ! Zarco quatrième

31-08-2014 13:26Gregory Hellinx 8

Alors que les dernières courses Moto2 s’étaient souvent révélées être hautement soporifiques, celle sur les terres de Sa Majesté a en revanche été très animée.

Et ce retour du spectacle, on le doit avant tout à trois pilotes qui, dès le début de la course, se sont battus comme des chiffonniers, nous offrant au passage des dépassements que nous n’avions plus vus depuis très longtemps.

Parti en pole, on espérait évidemment que Johann Zarco pourrait se battre pour la victoire ou au moins le podium. Malheureusement, parti avec des pneus un peu plus tendres que les autres, le Français devait rendre la main en fin de course. Il termine finalement quatrième mais l’essentiel n’est certainement pas là. Le Français s’est retrouvé ce weekend, s’est libéré et s’est montré à lui-même que la Suter pouvait également réussir de bons résultats.

Maverick Viñales, de son côté, était probablement le plus rapide sur le circuit aujourd’hui et malgré quelques petites erreurs et approximations, il ne fait aucun doute que si besoin en était encore, il a prouvé que s’il reste en Moto2 la saison prochaine, il serait probablement un des plus sérieux candidats au titre. Il termine finalement troisième.

Mika Kallio pensait avoir course gagnée lorsqu’à cinq tours de l’arrivée, il comptait encore 2 secondes d’avance sur le trio Viñales, Rabat, Zarco. Pourtant, comme il le reconnaissait à sa descente de moto, il n’aura finalement rien pu faire pour éviter le retour d’Esteve Rabat, son équipier et leader du Championnat du Monde.

L’Espagnol obtient ainsi son second succès d’affilée au terme d’une fin de course exceptionnel et pleine d’audace.

On soulignera aussi la correction des pilotes VDS qui, bien qu’au coude à coude, ont eu l’intelligence de ne pas commettre l’irréparable.

Derrière, Jonas Folger était certainement le plus rapide en course mais ses derniers résultats, un peu décevants, l’ont probablement poussé à vouloir trop vite rattraper une petite erreur qui, à 10 tours de l’arrivée, lui coutait 4 places.

L’Allemand, trop optimiste, emportait malheureusement Corsi à 6 tours de l’arrivée. L’Italien semble s’être fait mal dans l’aventure.

Lüthi termine cinquième et on souligne la belle sixième place de Morbidelli, le protégé de Valentino Rossi.

Louis Rossi termine 17ème, tandis que Xavier Siméon a de nouveau perdu l’avant à 8 tours de la fin.