"31/08/2014" Moto3, Silverstone, course : Rins sur le fil devant Marquez et Bastianini, dynamiteur et miraculé !

"31/08/2014" Moto3, Silverstone, course : Rins sur le fil devant Marquez et Bastianini, dynamiteur et miraculé !

31-08-2014 16:40Gregory Hellinx 3

Avec le premier temps lors du warm-up, on était en droit d’espérer qu’Alexis Masbou serait en mesure de se battre pour la victoire.

Pourtant, du départ, où il perdait une place, jusqu’au dernier virage où il n’arrivait pas à en gagner, rien n’aura été facile pour le Français qui termine huitième, son plus mauvais résultat depuis le Grand Prix de Catalogne.

Mais si le Français n’a pas pu répéter ses performances de la République Tchèque, le mérite en revient avant tout à quatre hommes, Miguel Oliveira, Enea Bastianini et les équipiers de chez Monlau, Marquez et Rins.

Si ces deux derniers animaient les premiers tours de course, c’est à Enea Bastianini qu’on doit, non seulement les plus beaux dépassements, mais aussi et surtout le dynamitage du groupe de tête.

En effet, c’est lui, accompagné de Miguel Oliveira, qui créait la cassure qui allait être fatale à tout le reste du peloton.

C’est ainsi qu’à 6 tours de l’arrivée, Rins, Marquez, Bastianini et Oliveira comptaient plus de deux secondes d’avance sur un groupe de 10 pilotes parmi lesquels on retrouvait Miler, Masbou, Kornfeil, Viñales ou encore Antonelli.

Comme souvent en Moto3, la victoire se jouait dans la dernière boucle, au terme du dernier virage dont Rins sortait en tête.

Tête qu’il conservait de justesse devant Marquez, Bastianini et Oliveira qui, malheureusement, commettait une petite erreur en fin de course, ce qui l’empêchait de se mêler à la lutte pour la victoire.

Derrière, Masbou termine huitième et laisse Kornfeil, Miller et Antonelli le devancer.

Romano Fenati, qui pouvait profiter de l’erreur de Vazquez pour gagner une place au championnat, termine finalement à une décevante seizième position.

On notera encore pour l’anecdote qu’un weekend sans une chute d’un pilote Gresini n’est semble-t-il pas possible. Epargné en course Bastianini se faisait percuté dans le tour de rentrée au box par un Hanika distrait. Heureusement plus de peur que de mal pour l’un comme pour l’autre.