Brad Binder casse la baraque à Jerez !

Brad Binder casse la baraque à Jerez !

Sur une grille de départ totalement inédite, la course Moto3 promettait son lot de spectacle un peu plus qu’à l’habitude. Et le résultat fut largement au rendez-vous.

La première course de dimanche à Jerez était le scénario rêvé pour tout organisateur de spectacle, comme pour le public massé en nombre sur les collines andalouses.

L’auteur de la pole tout d’abord, le brillant Nicolò Bulega âgé de 16 ans, qui prend de plus en plus de place dans l’équipe Sky Racing Team VR46 de Valentino Rossi. Pour le 5e Grand Prix de sa jeune carrière, le 4e de la saison, Bulega a frappé un grand coup aux essais pour décrocher sa première pole sur un tracé où l’attention est plus forte qu’ailleurs.

Ses chances de victoire ? Beaucoup prenaient parti pour la KTM n°8 avant ce départ ou une autre machine autrichienne, celle du leader au Championnat Brad Binder, se retrouvait reléguée à la 35e place sur une lointaine douzième ligne. Le boîtier électronique de la moto officielle du Sud-Africain a été jugée non conforme, et l’appel de KTM rejeté.

Binder ou la remontée fantastique

Une fois n’est pas coutume, c’est vers le fond de grille que l’attention était tournée dès le début de course. Niccolò Antonelli devant s’élancer de la voie des stands au dernier moment. Le premier tour de course vit le trio Jorge Navarro, Francesco Bagnaia et Nicolò Bulega composer le trio de tête du pack Moto3.

Au cours de cette première boucle, Fabio Quartararo ne réussit à aller plus loin que le 6e virage suite à un accrochage avec Jorge Martin. Reparti, le Français dut abandonner par la suite.

Binder, pendant ce temps, pointait au 21e rang à l’issue du premier tour, non sans contact dans le trafic mais heureusement sans conséquence pour lui. Après 5 tours le Sud-Africain était déjà 13e de cette course folle ; le trio de tête, lui, s’échangeait les hostilités habituelles avec un superbe Bulega prenant le commandement de cette course, et une avance sur le 4e Romano Fenati augmentant de 2"3 à 3"1 en seulement une boucle des 4'423 mètres de piste.

Et c’est dans le 8e tour que la KTM n°41 fut pointée quatrième de ce Grand Prix, un tour de force incroyable avec 5 places gagnées. Quel travail pour Binder sur ce premier tiers de course, il ne lui restait dès lors plus qu’à remonter sur le trio de tête.

La première proie fut Nicolò Bulega à l’entame du 15e tour. La suite ? Une démonstration puisque Brad mena la fin de course et les 5 derniers tours en total dominateur d’une catégorie où il signe son premier succès. Un grand moment pour l’Afrique du Sud dont l’hymne a résonné pour la dernière fois il y a 35 ans, en 1981, avec Jon Ekerold.

"J'étais nerveux ce matin car je ne savais pas à quelle position j’allais devoir partir, 2e ou dernier", a commenté Binder sur le site officiel du MotoGP. "J'ai étudié toutes les séances samedi soir et vu que j’étais plus fort que tout le monde en pneus usés. C’était très difficile de passer à travers tous les pilotes du paquet. Une fois revenu sur le groupe de tête, j’ai observé pendant quelques tours si je pouvais aller les chercher, et j’ai réalisé que j’étais plus rapide qu’eux."

"Sans le gros travail réalisé avec l’équipe, ce n’aurait pas été possible", continue le pilote KTM. "Je remercie Aki Ajo, mes parents et tout le monde. C’est un grand jour pour moi et pour mon pays également."

Une nouvelle star est née

À peine arrivé pour sa première saison que Nicolò Bulega attirait déjà l’attention dès les essais hivernaux, certains allant même à le comparer directement à son mentor Valentino Rossi. Et le jeune Italien a offert une belle démonstration pleine de tact et d’intelligence dans le dernier virage du circuit de Jerez pour décrocher son premier podium. "J’ai regardé beaucoup de vidéos des courses de l’an dernier et… je suis très, très, très content !" lâche Bulega à l’arrivée sur le site officiel. "C’est mon premier podium, un jour spécial pour moi, pour toute mon équipe et ma famille."

Rossi, fier de sa nouvelle recrue qui offre le doublé à KTM, n’a pas manqué de venir féliciter son pilote à l’arrivée pour ce qui résonnait comme une victoire. "Ce qui m’impressionne chez Bulega, c’est sa maturité, il fait deux superbes attaques dans le dernier tour et décroche un superbe résultat", souligne le Docteur.

Du côté des Français, on notera l'abandon d'Alexis Masbou qui vient s'ajouter à celui de Fabio Quartararo, l'Albigeois s'étant accroché avec Darryn Binder (le frère du vainqueur !) alors qu'il se battait pour les points. En revanche, Jules Danilo confirme la 9e place déjà acquise il y a deux semaines au Texas. À noter enfin les débuts du jeune Enzo Boulom, venu de la Red Bull Rookies Cup et qui se classe 22e.

Au Championnat, Brad Binder porte son avance à 15 points sur Jorge Navarro, premier Espagnol à l'arrivée mais absent du podium alors que les deux autres catégories ont compté un pilote local dans le trio de tête. Bulega monte de la 11e à la 4e place au détriment de Niccolò Antonelli qui ne termine pas cette course.

Moto3 - Jerez - Course

Pos. Pilote  Moto Écart
1  Brad Binder KTM  
2  Nicolò Bulega KTM 3.336
3  Francesco Bagnaia Mahindra 3.441
4  Jorge Navarro Honda 3.513
5  Jakub Kornfeil Honda 13.728
6  Joan Mir KTM 13.933
7  Romano Fenati KTM 13.993
8  Enea Bastianini Honda 14.052
9  Jules Danilo Honda 14.409
10  Philipp Öttl KTM 14.588
11  Andrea Migno KTM 14.874
12  Juanfran Guevara KTM 30.317
13  Gabriel Rodrigo KTM 30.668
14  Khairul Pawi Honda 35.746
15  Tatsuki Suzuki Mahindra 35.783
16  Adam Norrodin Honda 35.907
17  Livio Loi Honda 36.085
18  Albert Arenas Mahindra 36.307
19  Maria Herrera KTM 45.591
20  Davide Pizzoli KTM 50.768
21  Bo Bendsneyder KTM 53.795
22  Enzo Boulom KTM 53.985
23  Fabio Spiranelli Mahindra 1'22.026
   Fabio Di Giannantonio Honda Abandon
   Darryn Binder Mahindra Abandon
   Alexis Masbou Peugeot Abandon
   Niccolò Antonelli Honda Abandon
   John McPhee Peugeot Abandon
   Fabio Quartararo KTM Abandon
   Aròn Canet Honda Abandon
   Karel Hanika Mahindra Abandon
   Hiroki Ono Honda Abandon
   Andrea Locatelli KTM Abandon
   Lorenzo Petrarca Mahindra Abandon
   Jorge Martin Mahindra Abandon
   Stefano Valtulini Mahindra Forfait