Carlo Pernat: "Marquez a terminé le sale boulot!"

Carlo Pernat: "Marquez a terminé le sale boulot!"

Quelques minutes après le nouveau coup de tonnerre lancé par Valentino Rossi au soir de Valence, nous avons pu recueillir la réaction de Carlo Pernat, un des piliers du paddock des GP.

Présent en Grand Prix depuis plusieurs décennies, celui qui a été l'agent de nombreux pilotes et connaît très bien toutes les ficelles du MotoGP, ne mâche pas ses mots, tout en ne pouvant masquer une tristesse certaine malgré son accent chatoyant.

Que pensez-vous de ce que vient de dire Valentino Rossi?

Carlo Pernat: « Marquez, a terminé le travail. C'est impossible de ne pas avoir tenté de passer Lorenzo une seule fois alors que lorsque Pedrosa le dépasse et qu’il peut aller gagner, puisque ses pneus étaient en meilleur état, il fait comme ça (Carlo Pernat mime un geste brutal). Pour moi, ça veut dire qu'il avait dans la tête quelque chose de protecteur. Et c'est une mauvaise chose ! Parce qu'il n'a pas cherché une seule fois à le dépasser alors qu'avec Valentino, il a fait six tours comme ça (à Sepang), alors il y a quelque chose qui ne marche pas. C'est clair.

Mais il y a eu d’autres erreurs parce que Valentino, à la conférence de presse en Malaisie, c'était mal. Il faut le dire aussi. Mais c'est clair que Marquez a joué pour protéger Lorenzo. Il a fait un seul dépassement, sur son copain Pedrosa et l'a bloqué car il protégeait Lorenzo ».

Donc Valentino Rossi a bien fait de dire ce qu'il a dit?

Carlo Pernat: « Il a eu raison de dire les choses. Il a raison même si c'est mauvais pour notre sport. Dans notre sport, de mémoire, honnêtement, je n'ai jamais vu des choses comme ça, qu'un pilote joue contre un autre pilote de cette manière. Après, que Lorenzo gagne le championnat, je ne dirais pas que c'est juste, mais c'est correct. Il a gagné sept fois et, dernièrement, c'était le plus rapide. Aujourd'hui, Valentino ne pouvait pas faire mieux que quatrième. Il n'avait pas le rythme pour gagner. Rien à dire. Mais cela aurait été autre chose si Pedrosa avait gagné et que Marquez ait passé Lorenzo. Aujourd'hui, Pedrosa aurait dû gagner et Marquez finir second.

J'avais beaucoup de respect pour Marc Marquez, mais aujourd'hui j'en ai moins. C'était le présent et le futur...  mais honnêtement, j'en ai moins. »

A propos de respect, que pensent les Japonais, très attachés à cette valeur?

Carlo Pernat: « Chez Honda, ils sont dans la poche de Marquez. Même cette histoire du communiqué de presse concernant la télémétrie, et puis après on se ravise : hé.... (Exaspération).

Honda est dans la poche de Marquez et, même aujourd'hui, en conférence de presse, Pedrosa ne savait pas quoi dire... Pour moi, c'est clair, c'est très clair. Peut-être que je me trompe, mais... »

Vous avez l'expérience...

Carlo Pernat: « Oui. Aujourd'hui, il a terminé le mauvais travail. Quand tu as un ennemi qui est déjà en train de mourir, et que tu as le pistolet, qu'est-ce que tu fais? Tu attends la prochaine année ou tu le tues tout de suite? Tu le tues tout de suite ».

C'est fort, ce que vous dîtes...

Carlo Pernat: « Oui, mais c'est comme ça. Il a terminé le sale boulot. Je ne pensais pas qu'il était comme ça. Méchant. Honnêtement, c'est méchant. Et Honda est dans sa poche car, normalement, aujourd'hui c'est une Honda qui gagne. »

Valentino Rossi est-il rancunier et comment cela va-t-il se passer l'année prochaine?

Carlo Pernat: « Ouhhhh.... (Oui).  La grande bataille aura lieu entre Valentino et Marquez. Lorenzo fait son propre jeu sportif. Après, il fait des déclarations incroyables, et c'est une erreur,  mais sur la piste, il est ok. Mais la grande bataille sera entre Valentino et Marquez, dès le premier Grand Prix.  Je connais bien Valentino: il a mis la tête de Marquez sur une cible avec des fléchettes... C'est sûr. Le jour après la Malaisie, il a mis toutes les photos  dans sa chambre (rires). Valentino peut tout faire. Il fera perdre celui qui l'a fait perdre. Je le connais très bien et c'est sûr. Maintenant, son but, c'est que Marquez perdre. Et s'il ne gagne pas lui, pas de problème. L'esprit de revanche, pour lui c'est important, car il était presque arrivé au but. »

Il voit sans doute cela comme une injustice...

Carlo Pernat: « Oui, certainement. Il a presque démontré ce qu'a fait Marquez et il a fait ce qu'il devait en Malaisie. Mais il aurait dû avoir un Ride Through. C'est une erreur de la Direction de course. Avec un Ride Through,  il arrivait 7ème ou 8ème et arrivait ici avec les mêmes points que Lorenzo et partait avec sa place de qualification. C'est une grande erreur de la Direction de course car c'était facile. Elle aurait dû donner un Ride Through et, si après la course, on s'apercevait qu'il avait donné un coup de pied, on aurait pu pénaliser davantage. C'était clair et tout était en place. Honnêtement, je pense qu'il y a eu des erreurs et je pense que la Direction de course devrait changer l'année prochaine, suite à cela ».