Catalunya, Moto3, course : C'est dans les vieux pots...

Catalunya, Moto3, course : C'est dans les vieux pots...

S'il est bien une catégorie ouverte, c'est bien la Moto3 et sa cohorte de prétendants à la victoire. Et cette manche en Catalogne ne semble pas faire exception, avec une jeune génération qui semble ici être en mesure de mettre à mal la domination globale de Danny Kent depuis le début de l'année, même si le Britannique s'élancera à nouveau de la première ligne, encadré par Enea Bastianini et Jorge Navarro, tous les trois sur Honda.

Durant le tour de chauffe, on constate qu'il fait déjà 25° dans l'air et 37 sur la piste mais aussi, malheureusement, que Alexis Masbou peine à démarrer son moteur et partira depuis la pit-lane.

A l'extinction des feux rouges, Miguel Oliveira bondit de sa seconde ligne et franchit en tête le premier virage malgré la meilleur accélération des Honda.

Stefano Manzi, Jakub Kornfeil et Gabriel Rodrigo s'accrochent durant le premier tour. Les deux derniers ne repartiront pas.

En tête, virage après virage, tour après tour, 9 pilotes parviennent à creuser un écart de plus d'une seconde; Danny Kent, Efren Vazquez, Niccolo Antonelli, Enea Bastianini, Jorge Navarro, Miguel Oliveira, Brad Binder, Hiroki Ono et Philipp Oettl.

 Sur ce circuit, grâce à l'aspiration dans la longue ligne droite, les positions changent sans cesse. Au huitième tour, ce groupe perd Hiroki Ono, sur chute, tandis que le groupe de chasse est emmené par Fenati, Vinales et Quartararo.

Peu à peu, Danny Kent impose un rythme qui allonge progressivement un groupe de tête dont certains pilotes commencent à décrocher. Derrière le Britannique, seuls Bastianini, Antonelli, Oliveira, Vazquez et Navarro semblent en mesure de suivre la Honda turquoise.

A la mi-course, à la faveur des aspirations, le poleman, Enea Bastianini, s'impose provisoirement au reste du groupe tandis que chacun commence à réfléchir à la stratégie à employer lors du dernier tour...

A cet instant de la confrontation, Fabio Quartararo est 14ème, Jules Danilo 20ème, Livio Loi 22ème juste devant Alexis Masbou.
La deuxième moitié de la course commence avec les chutes sans gravité de Juanfran Guevara puis Remy Gardner, puis celle un peu plus lourde d'Andrea Migno qui repartira néanmoins.

En tête, Jorge Navarro se fait légèrement décrocher d'un groupe dans lequel Danny Kent s'est mis en position d'attente, laissant Miguel Oliveira, Enea Bastianini, Efren Vazquez et Niccolo Antonelli s'expliquer jusqu'au dernier tour.  

Derrière, les chutes continuent, avec Darryn Binder puis Karel Hanika.

A l'entame du dernier tour, Antonelli, Kent, Bastianini, Navarro, Vazquez et Oliveira abordent dans cet ordre le premier virage.

Danny Kent prend le commandement au virage#4 tandis que Enea Bastianini se porte en seconde position au virage suivant. la ligne droite du fond n'apporte pas de changement, tout comme le stadium et les deux derniers virages; nouvelle victoire du leader du championnat du monde qui porte ainsi son avance à 51 points sur le second, Enea Bastianini!

Fabio Quartararo termine à la 14ème place, Jules Danilo 16ème,  Alexis Masbou 18ème et Livio Loi 19ème.