GRAND PRIX DE MALAISIE - Valentino Rossi (Yamaha Factory) : "Marquez m’a fait perdre le titre"

GRAND PRIX DE MALAISIE - Valentino Rossi (Yamaha Factory) : "Marquez m’a fait perdre le titre"

MOTOGP – Dans des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport, Valentino Rossi (Yamaha Factory) a encore appuyé la thèse qu’il avait évoquée avant le Grand Prix de Malaisie. Selon l’Italien, Marc Marquez (Honda HRC) a tout fait pour lui faire perdre des points à Sepang. Et le titre.

 

Valentino Rossi (Yamaha Factory) avait émis une hypothèse avant le Grand Prix de Malaisie. Après la course, il a appuyé ses propos. Sûr de lui. Selon l’Italien, Marc Marquez (Honda HRC) n’avait qu’un seul objectif en cette fin de saison : ralentir le leader du Championnat du monde en piste et favoriser son compatriote Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) dans la course au titre. A Sepang, les deux rivaux se sont accrochés. L’Espagnol a chuté. L’as de Tavullia a été sanctionné. Il s’élancera du fond de grille lors de la dernière manche, à Valence.

"J’espérais qu’il me donne tort. Mais il a réussi, il m’a fait perdre le titre", a lâché Rossi, dans des propos relayés par La Gazzetta dello Sport. "C’est un épilogue affreux, et pour tout le monde. Jouer le titre avec Lorenzo à Valence aurait été magnifique, mais Marc a fait le choix de décider pour nous tous. Je pense que Marquez a montré son plus mauvais visage aujourd’hui", a-t-il ajouté, avant de remettre en question sa participation à la dernière manche. "Je ne sais même si je me déplacerai. Je dois encore prendre ma décision".

Si la direction de course l’a jugé responsable de la chute de Marquez, lui a avancé les arguments le déculpabilisant. Et apporté des précisions sur son coup de genou qui paraissait intentionnel aux yeux du plus grand nombre. "Je ne voulais pas le faire tomber. Ce n'était pas mon intention. J’ai juste tenté de le faire sortir de sa trajectoire car il était en train de m'épuiser. Mon but était de l'emmener au large et de m'échapper ensuite. Nous nous sommes touchés, mais je ne lui ai pas donné de coup. C'est faux. Il m'a touché la jambe avec son guidon et j'ai perdu l'équilibre", a-t-il expliqué. Grâce à cette justification, il a même échappé à une sanction plus lourde de la FIM.