GP des Amériques: Lorenzo suspecte Rossi de s'être inspiré de ses données

GP des Amériques: Lorenzo suspecte Rossi de s'être inspiré de ses données

Alors que Valentino Rossi s'est qualifié en première ligne du Grand Prix des Amériques, Jorge Lorenzo estime qu'il s'est inspiré de ses données pour progresser.

Séance après séance, Rossi a peu à peu réduit son retard sur l'homme de référence du week-end qu'est Marc Márquez. Si l'Italien se félicitait du travail abattu pour progresser et ainsi se hisser jusque dans le trio de tête en qualifications, son coéquipier est, lui, apparu sans illusions à l'heure de débriefer sa journée.

"[Samedi] matin, Valentino était en difficulté et il avait du mal à tourner en 2'04 (il n'a fait qu'un tour dans cette fenêtre en EL3, ndlr). Mais bon, l'échange de données a cette fois eu beaucoup d'effet, comme l'an dernier sur de nombreuses courses", a pointé Jorge Lorenzo. "Et ce n'est pas qu'une question de réglages, mais [cela concerne] aussi les rapports que j'utilise dans les virages."

"C'est comme ça et on ne peut rien y changer, pour le moment c'est comme ça jusqu'à la fin de la saison", a ajouté le pilote majorquin.

Si la situation doit être celle-ci jusqu'à la fin de la saison, est-ce à dire que Lorenzo changera d'équipe en 2017 comme croit savoir une bonne partie du paddock ? "Je ne sais pas ce qui va se passer à l'avenir, mais pour l'instant la situation est celle-ci", s'est contenté de répondre l'Espagnol, qui refuse toujours de commenter les spéculations portant sur son avenir.

Quoi qu'il en soit, le Champion du monde en titre paraît s'être fait une raison, convaincu que son équipe ne mettra jamais de frein à la libre circulation des informations au sein de son stand. "Cela n'arrivera jamais. Yamaha ne cessera pas de partager les informations entre ses pilotes", a conclu Jorge Lorenzo.