Márquez, un podium pour rester leader

Márquez, un podium pour rester leader

Le pilote Honda a fait preuve de retenue en s'adjugeant la troisième place, et empochant des points importants dans l'optique du championnat.

Marc Márquez s'y attendait ; malgré son troisième chrono en qualifications, il aurait du mal à venir s'immiscer dans la bagarre entre partenaires Yamaha. Les craintes de la veille se sont confirmées aujourd’hui en course. 4e au début derrière son équipier Dani Pedrosa, il se rapprocha ensuite de Jorge Lorenzo, avant de lâcher du lest lors des derniers tours.

"J'ai pris le départ en visant la gagne, mais j'ai rapidement senti que les réactions du pneu avant ne convenaient pas à mon pilotage. 22 degrés en plus (par rapport aux essais), cela se ressent immédiatement, surtout lors des phases de freinage où l'on exerce une forte pression sur l'avant de la moto."

Les pneus, voilà une donnée qui, à l'instar de ses camarades, a impacté la course de Márquez. "À chaque accélération je perdais du terrain sur Jorge. Pour compenser, j'essayais de freiner plus tard, mais tout ce que cela donnait, c'était une surchauffe encore plus inquiétante ainsi qu'un blocage de ma roue ! C'est la raison qui m'a poussé à ralentir mon rythme."

Où est passé l'ancien Márquez ?

Celui qui est réputé pour ses dépassements audacieux semble s'être assagi. Ce nouveau style de conduite ne s'est pas produit du jour au lendemain. L'intéressé explique : "Shuhei Nakamoto (vice-président de la compétition chez Honda) m'a donné un seul conseil cet hiver : 'Finis tes courses !' J'ai appris beaucoup de choses durant l'intersaison."

"Ma saison 2015 appartient au passé, et il y a un vrai conflit dans ma tête entre mon pilotage d'antan et mon approche plus calme d'aujourd'hui. Pour l'instant, je ne suis pas aussi joueur avec ma machine qu'en 2014, mais je ne veux surtout pas me remettre dans la même posture que l'an dernier. Il faut poursuivre avec cet état d'esprit, et ce n'est que lorsque la RCV donnera son plein potentiel que vous verrez mon pilotage offensif", explique-t-il.

En analysant la situation, le Catalan s'estime content d'empocher les 16 points de la troisième position. "C'est dans ces moments qu'il faut engranger, mon équipe et moi avons fait de notre mieux pour prendre des points."

Dès demain, l'unique double vainqueur en ce début de saison va s'atteler à trouver des nouveaux réglages lors de cette première journée de tests. "J'attends cette journée avec impatience car il est impératif de s'améliorer dans certains domaines."