Misano : Rossi Vs Lorenzo…acte 1

Misano : Rossi Vs Lorenzo…acte 1

Si depuis le début de la saison, Rossi comme Lorenzo s’étaient refusés à écarter Marc Marquez de la course au titre, force est de constater qu’avec 77 points de retard, les pilotes Yamaha peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

L’Espagnol aura beau tenter de maintenir un semblant d’espoir, un tel retard et qui plus est sur deux pilotes (65 sur Lorenzo), lorsqu’il ne reste que 150 points à distribuer et que ni l’un ni l’autre n’ont encore de DNF en 2015 est insurmontable.

Alors pour la première fois en 2015, la bagarre pour le titre va se réduire à un duel avec d’un côté, le feu avec un Valentino Rossi survolté à l’idée qu’il s’agit peut-être de sa dernière chance d’empocher la mise et de l’autre, la glace ou plutôt le roc, comme le disait Valentino Rossi en conférence de presse à Silverstone.

Cette semaine, l’un voudra l’emporter devant ses fans, à 10km du village qui l’a vu grandir, l’autre tentera à tout prix de vaincre sur les terres de son adversaires histoire de le frapper au cœur, de le blesser moralement car mathématiquement, avec 12 points d’écart, rien ne se jouera à Misano.

Non, Misano, ce n’est définitivement pas une question de points. Misano, entre ces deux-là, c’est une histoire d’honneur, de gloire, de gladiateur.

L’un a son public, son expérience et ses résultats, l’autre a le public de son adversaire à qui il aime clouer le bec, une certaine expérience et de très bons résultats aussi.     

L’un craint l’autre et vice versa et au milieu de tout ça, il y a Marquez, allié ou ennemi selon les circonstances mais clairement un de ceux qui pourraient faire pencher la balance d’un côté comme de l’autre.

Misano sera beau, Misano sera fort, Misano sera mondial et nous, on a juste envie que ça démarre.

Valentino Rossi : « Nous arrivons maintenant à Misano et il y aura beaucoup de pression sur moi, surtout venant des fans, des amis et de la famille qui seront là, mais j'aime beaucoup cette piste. Il y a toujours une bonne ambiance à Misano et c'est vraiment ma course à domicile, car la piste est à seulement 10 km de Tavullia. L'an dernier, j'y ai disputé une très belle course, mais dans le même temps Jorge y est également très rapide, donc ce sera une nouvelle grande bagarre. Je vais devoir gérer la situation correctement. Ce sera difficile, mais la chose la plus importante est que c'est un endroit où je suis capable d'aller vite et où la Yamaha est généralement très forte ».

Jorge Lorenzo : « Silverstone ne s'est pas déroulé comme nous nous y attendions en raison des conditions météorologiques. Nous avons fait tout notre possible pour monter sur le podium mais malheureusement nous n'avons pas eu le rythme pour rester devant et finalement nous avons rencontré quelques problèmes extérieur qui nous empêché de continuer à nous battre jusqu'à la fin. Maintenant, je suis concentré sur la course de Misano parce que c'est une piste spéciale pour nous et pour Yamaha. Je sais que Valentino se sent bien parce que c'est son Grand Prix à domicile, mais dans le passé, j'y ai toujours été assez rapide et j'y ai obtenu plusieurs victoires Nous verrons donc ce qui se passera. Mon coéquipier a un écart de 12 points au championnat mais il y a encore six courses à disputer donc il y a encore suffisamment de points à gagner. Je vais pousser au maximum à chaque course à partir de Misano ».