Rallye du Beaujolais : Filleton sans-faute

Rallye du Beaujolais : Filleton sans-faute

Laurent Filleton remporte la 4e manche du Dark Dog Rallye Moto Tour et remonte en 2e place du Championnat de France des Rallyes Moto

Schiltz et Derrien sur le podium scratch, Derrien vainqueur en mono, Mettra en Sport2, Bruneau en Scooter, Spagli en Ancienne, Barbot en Féminines, Cheylan en 125 et Ménard/Banut en Side-car

8 sur 8 ! Laurent Filleton n’a pas fait le détail dans le Moto-Tour du Beaujolais. Le pilote officiel du Team France KTM remporte les huit spéciales au programme du week-end sur le Rallye du Beaujolais, quatrième manche du Dark Dog Rallye Moto Tour. Au guidon de sa KTM SuperDuke 1290 R, Laurent Filleton a dominé de jour comme de nuit.

Il empoche 60 points pour ses deux victoires et se relance pour la conquête du titre 2015. Il remonte à la deuxième place au provisoire du Championnat de France des Rallyes Moto juste derrière Christophe Velardi et devance son coéquipier Florent Derrien (Duke 690). Les trois prochaines manches vont être décisives d’autant plus que le concurrence est de plus en plus pressante.

Bruno Schiltz passe la surmultipliée

Bruno Schiltz signe sa meilleure performance de la saison dans le Beaujolais. Le pilote MV Agusta-Paris Nord Nord-Ultimate Driver sur Brutale 800 prend la 2e place au scratch devant Florent Derrien (KTM Team France/Duke 690R) et Julien Toniutti (Yamaha Racing/2B Moraco/Team Delétang) qui a réussi à reprendre de gros points en terminant 2e de l’étape de nuit. Entre problème de sélecteur et pénalité sur un CH, Christophe Velardi parvient à limiter les écarts après sa victoire au rallye de Corse. Le pilote Ducati Moto Prestige et sa Multistrada terminent 5e dans le Beaujolais. Au classement provisoire du Championnat de France Elite, on trouve dans l’ordre, Velardi, Filleton, Derrien, Toniutti et Schiltz avec un écart de 44 points alors qu’il reste 180 points à gagner d’ici la fin de saison.

Les titres se dessinent

Dans les différentes catégories, certains candidats aux titres de champions de France commencent à voir se dessiner les couronnes 2015. En Sport 2, Maxime Mettra (Kawasaki 650 Versys) s’impose de jour comme de nuit tout comme Mathieu Bruneau (Honda Integra) en Scooters et, bien sur, en Mono Florent Derrien (KTM Duke 690) aussi en lice pour le titre de Champion de France Elite. Chez les Side-cars, Alain et Edith Amblard (Suzuki 1300 GSX) ont repris la main de nuit après une erreur sur l’étape de jour et reste en tête de la catégorie. Mais c’est le duo Frédéric Ménard/Béatrice Banut (BCS Kawasaki ZX-12R) qui s’impose au scratch au Beaujolais. En Anciennes, Gérard Spagli et son Kawasaki Z1000 confortent leur avance au classement provisoire comme Kevin Cheylan et son MZ en 125 et Sonia Barbot chez les Féminines.

Quelques trouble-fêtes

En Top Sport, le « local de l’étape », Daniel Blanchon (Honda CBR1000RR) s’impose devant le leader au classement provisoire, Sébastien Brugues (Team 212/Kawasaki ZX-6R) et Sonia Barbot (Suzuki GSX-R 1000). En Sport 1, Nicolas Derrien (Suzuki 400 DRZ) fait aussi le doublé devant Félix Caviglioli (KTM 400 EXC), toujours en tête de la catégorie au championnat. En Classiques, Didier Chambost (Yamaha 750) l’emporte mais Antoine-François Caviglioli (Honda 650 Dominator) est leader de cette catégorie. On note aussi les performances de Patrick Curtat (Yamaha MT-09) s’impose chez les Vétérans et de Pierre Reynaud (Aprilia 1000 Tuono) en catégorie Espoirs. Arthur Philippot s’impose sur KTM Adventure dans le groupe des novices du Challenge Central Team.

Prochain rendez-vous du Dark Dog Rallye Moto Tour les 13 et 14 juin sur le Rallye de l’Ain, cinquième manche du Championnat de France des Rallyes Moto.