Sachsenring, Moto3, Course : Kent sans concurrence

Sachsenring, Moto3, Course : Kent sans concurrence

On se souvient d’un commentaire d’une personne qui, à l’issue du Grand prix d’Argentine, avait déclaré qu’une fois le paddock revenu en Europe, Danny Kent ne pourrait plus dominer la catégorie comme il avait pu le faire jusque-là.

Pourtant, aujourd’hui et tout au long du weekend, le Britannique est apparu sans la moindre concurrence.

Il ne lui aura fallu que deux tours pour prendre la poudre d’escampette et filer vers une nouvelle victoire en solitaire et avec un boulevard d’avance puisqu’il coupait la ligne d’arrivée avec 7.554 secondes d’avance sur Efren Vazquez, son équipier, qui lui-même termine avec plus de deux secondes sur le peloton.

Un peloton où on retrouvait Bastianini, Fenati, Antonelli et Locatelli pour l’Italie, Navarro pour l’Espagne, Binder pour l’Australie, Masbou et Quartararo pour la France.

La bagarre aura été intense pendant de longs tours et il aura fallu attendre les deux derniers tours pour que la situation se décante avec le trio italien qui se détachait irrémédiablement de Binder, Navarro et Masbou qui loupait l’occasion de goûter à nouveau aux joies du podium.

Tout se jouait dans le dernier virage et c’est finalement Bastianini qui en sortait vainqueur.

La frustration était grande pour Fenati qui, au prix d’une manœuvre de grande classe avait pris la tête à deux boucles de l’arrivée. Elle était aussi énorme pour Antonelli puisque c’est lui qui a mené le peloton pendant de longs tours.

Et Fabio Quartararo dans tout ça ? Le jeune français a malheureusement chuté dans sortie du dernier virage en  perdant probablement l’arrière sur la ligne blanche.

Jules Danilo prend le point de la quatrième place juste devant Livio Loi, seizième.