Sepang, Moto2, Course : Zarco vainqueur

Sepang, Moto2, Course : Zarco vainqueur

8ème victoire de la saison pour Johann Zarco qui a résisté au rythme imposé par Tom Luthi, longtemps leader, avant de se porter en tête dans la dernière boucle et de s’imposer. Le coup de mou de l’Australie est désormais un souvenir…

PUBLICITÉ
 

Le titre de la catégorie Moto2 déjà attribué à Johann Zarco, le Grand Prix de Malaisie en catégorie « intermédiaire » n’est pas celui qui passionne le plus le paddock des GP. L’absence d’Esteve Rabat assure quasiment la 2ème place du championnat à Alex Rins alors que Sam Lowes est isolé au 4ème rang. Jonas Folger et Tom Luthi, eux, ont un os à ronger à Sepang. L’Allemand et le Suisse ne sont séparés que 2 points avant cette 17ème épreuve de l’année.

Tom Luthi conserve l’avantage au départ devant Zarco et Folger mais il ne faudra que quelques virages au nouveau champion du monde pour s’installer à la 1ère position. On assiste en fait à un très beau bras de fer entre les 2 hommes, sous le regard de Jonas Folger. Le trio de tête a déjà creusé un léger écart à la fin du premier tour obligeant Rins à forcer pour tenter de revenir, ce que l’espagnol va parvenir à faire durant le 2ème tour.

Luthi hausse le rythme et tente de s’échapper, Zarco parvient à rester à ½ seconde mais Folger fait une petite faute, autorisant Rins à lui prendre la 3ème place. Lorenzo Baldassari en profite lui aussi rejoindre les 2 hommes en bagarre pour une place sur le podium. Les temps sont durs pour les Allemands puisque pendant ce temps, Marcel Schrotter et Florian Alt finissent à terre, le second susnommé ayant été légèrement aidé par Robin Mulhauser. Chute également pour Alex Marquez sous la pression de Xavier Simeon. Le Belge changera d’ailleurs d’adresse dans le paddock des GP l’an prochain.

Luthi-Zarco, plus loin Rins-Folger et enfin Baldassari-Nakagami les couples se forment alors qu’on boucle les 6 premiers tours. Non loin du duo italo-nippon, Sam Lowes force pour se mêler à la lutte pour la 6ème place. Les tours se succèdent sans véritable évolution jusqu’à ce que la Kalex jaune d’Alex Rins ne se couche dans le virage N°9, libérant la voie de la 3ème place à Jonas Folger.  La conséquence de cette chute étant que Rabat, éloigné du paddock des GP par sa blessure au bras droit, aura la possibilité de jouer la 2ème place au championnat lors de la dernière épreuve à Valence.

12 tours d’effectué et le public se lève comme un seul homme pour saluer le dépassement de Hafizh Syahrin aux dépends de Xavier Simeon pour s’emparer de la 8ème place. Le Malaisien n’aura pas le temps de s’en réjouir, dépossédé de son bien par Luis Salom qui évolue sur un rythme très élevé.

Les esprits s’échauffent autour de la 4ème place que se disputent Baldassari et Nakagami. Les 2 hommes ont résisté à la tentative de retour de Sam Lowes et le Japonais se montre incisif pour mettre la main sur la 4ème position. L’infortuné Lowes, de son coté, dégringole au classement, probablement victime d’un souci sur sa machine.

Alors que l’écart entre les 2 hommes de tête avait frôlé la seconde, il se réduit soudainement à 2 tours de l’arrivée. Luthi semble en délicatesse avec ses pneus, permettant à Johann Zarco de revenir sur les talons du Suisse au moment d’entrer dans le dernier tour. Dès le virage N°2, le champion du monde 2015 bondit à l’intérieur et passe en tête. Tom Luthi tente de riposter mais ses gommes lui interdisent clairement de suivre le rythme du nouveau leader.

Johann Zarco franchit le premier la ligne d’arrivée 6/10èmes devant Tom Luthi et 9’’ devant Jonas Folger. Alors que le Français s’offre sa 8ème victoire cette saison, Tom Luthi a également des raisons de se réjouir puisqu’il reprend la 5ème place du championnat et qu’il revient à 9 points de Sam Lowes, 13ème aujourd’hui.

Xavier Simeon obtient la 10ème place alors que Louis Rossi achève cette avant-dernière épreuve de la saison en 18ème position.