Suzuki veut conserver Viñales…mission impossible ?

Suzuki veut conserver Viñales…mission impossible ?

Avec l’arrivée à terme des contrats de tous les pilotes du top en catégorie reine, la saison 2016 risque d’être parsemée de remous sportifs et extra-sportifs.

Les journalistes seront accusés de tirer des plans sur la comète, les teams manager de tirer des ficelles et les pilotes de faire monter les enchères (voir le cas de Lorenzo qui met la pression sur Yamaha en déclarant qu’il voudrait voir son cas réglé avant le Qatar).

Mais en 2016, le problème des places de rêve ne se concernera pas que les 4 grands habituels. En effet, si on voit mal Yamaha opposer un non à Rossi s’il décide de poursuivre et qu’on voit mal Honda ne pas prolonger le contrat de Marquez, qu’en est-il de Pedrosa et Lorenzo ?

Pedrosa est probablement en balance et d’un point de vue sportif, la tentation pourrait-être grande de le remplacer. Reste que Marquez pourrait être d’un tout autre avis puisqu’en tant qu’équipier, son compatriote ne semble plus en mesure de lui faire de l’ombre mais est en revanche parfaitement capable de prendre des gros points à ses adversaires.

Et Lorenzo alors ? On sait que depuis longtemps Borgo Panigale verrait d’un bon œil qu’il endosse une combinaison rouge, sauf peut-être si le kangourou qui, cette saison, sera pilote d’essais, venait à se sentir à l’étroit dans son nouveau rôle.

Et puis, il y a celui que tous les teams manager voudraient voir débarquer et celui que tous les équipiers voudraient éviter. Celui-là, c’est bien entendu Maverick « Mack » Viñales.

Star des derniers tests de Philip Island, il est aussi celui qui vient de refiler une bonne dose d’antidépresseurs à Aleix Espargaro.

Alors en effet, que ce soit chez Ducati, Yamaha ou Honda, ils devraient être peu nombreux à envisager d’opposer un non catégorique à son arrivée.

Reste toutefois que Mack est chez Suzuki et comme l’a déclaré Davide Brivio à GPONE, à Hamamatsu, on compte faire tout pour le conserver.

« Je suis pas plus inquiet qu'avant Philip Island. Nous savons que Maverick suscite beaucoup d'intérêt, ce qui bien sûr nous rend fiers. L'objectif est de le garder, nous aimerions qu’il effectue une une longue carrière avec nous. Notre stratégie est assez simple: nous essayons d'améliorer la moto pour le convaincre que ça vaut la peine de poursuivre avec nous ».

Il a au moins gagné quelque chose cet hiver…dans l’esprit de ses patrons, Mack est clairement devenu le numéro un !